Accueil > FAQ > F.A.Q.

F.A.Q.

Afin de faciliter la lecture du présent document, nous avons décidé d’employer le féminin comme genre neutre.

F.A.Q. des DOCTORANTES

 

I. Avant la thèse

 

Qu’est-ce que PSL ?

 

PSL (Paris Sciences et Lettres – Research University) est une communauté d’universités et d’établissements (ComUE) qui regroupe vingt-six institutions d’enseignement supérieur et de recherche situés à Paris. L’objectif d’une ComUE est de soutenir des partenariats et programmes innovants, et de développer leur visibilité à l’échelle internationale.

L’École Normale Supérieure est le membre fondateur, parmi ces établissements associés au sein de PSL.

 

Les doctorats réalisés à l’ED 540 sont-ils des doctorats ENS ?

 

L’un des volets d’activités de PSL est son Collège Doctoral. Mis en place en 2015, il coordonne et met en œuvre la politique doctorale de PSL, et regroupe 30 écoles doctorales.

Les écoles doctorales sont garantes de la qualité de la formation et du suivi des doctorantes ainsi que de l’excellence scientifique des travaux de thèse. Le Collège doctoral est en charge des bonnes pratiques, de l’harmonisation des procédures, de la mise en place de formations à vocation professionnalisante et de nombreuses actions transversales (suivi statistique des doctorantes et docteures ; recommandations sur l’attribution des contrats doctoraux ; valorisation des doctorats PSL ; création de liens locaux et internationaux...).

http://collegedoctoral.univ-psl.fr/organisation/le-college-doctoral/

Dans ce cadre, un doctorat réalisé à l’ENS à l’ED 540 portera la mention « Doctorat PSL préparé au sein de l’ENS ».

 

Pourquoi faire sa thèse à l’ENS ?

 

L’École Normale Supérieure, fondée en 1794, est un établissement supérieur prestigieux, et à l’identité forte tournée vers l’excellence. Elle compte plus de 800 enseignantes-chercheuses permanentes, regroupées dans 15 départements et 32 unités de recherche. Au-delà de la qualité des cours et séminaires dispensés, l’ENS est un lieu de vie intellectuelle, où se croisent au cœur du Quartier Latin étudiantes, professeures et anciennes élèves, notamment au sein de la bibliothèque des Lettres, qui comporte plus de 800000 volumes.

La reconnaissance internationale de l’ENS, et de PSL (1er établissement français dans le classement Times Higher Education 2018, à la 72e place), garantissent une visibilité importante aux travaux doctoraux réalisés dans ce cadre.

 

Pourquoi faire sa thèse à l’ED 540 ?

 

L’ED 540, fondée en 2010, répond à l’identité de l’ENS, au niveau du doctorat : la proximité avec les enseignantes-chercheuses, la mise à disposition de ressources textuelles de premier plan, et enfin la liberté disciplinaire. En effet, si l’ED 540 n’accueille plus aujourd’hui exclusivement les doctorantes désireuses de travailler à l’interface entre sciences dures et sciences humaines, elle s’est ouverte à tous les projets doctoraux en SHS en valorisant toujours la circulation des contenus et la fluidité des savoirs disciplinaires.

 

Combien y a-t-il de doctorantes à l’ED 540 ?

 

À la rentrée 2017, l’ED 540 accueillait 157 doctorants et doctorantes.

 

Combien de temps dure un doctorat ?

 

La durée réglementaire d’un doctorat est de 3 ans, comme l’a fixé l’arrêté du 25 mai 2016. Cependant, un doctorat en sciences humaines et sociales peut demander des recherches nécessitant une adaptation de cette durée. Des dérogations pour prolonger la durée de la thèse sont donc possibles, si elles sont dûment motivées.

Dans tous les cas :

  • il revient à l’école doctorale d’accorder ou non une dérogation pour l’inscription en 4ème année et plus,
  • la durée du doctorat ne peut excéder 6 ans,
  • le diplôme du doctorat sera reconnu comme bac +8, même si le doctorat a réalisé sa thèse en plus de 3 ans.

 

Puis-je faire une thèse sans financement dédié ?

 

À l’ED 540, 75% des doctorats sont financés par des contrats spécifiques. Mais il est possible, sous certaines conditions, de s’inscrire en doctorat en étant financé par ailleurs (à l’ED, 10% des doctorantes sont salariées du privé ou enseignantes du secondaire).

 

Y a-t-il des frais de scolarité ?

 

Oui, chaque année, vous devez vous acquitter de frais de scolarité dont le montant est fixé chaque année par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

En 2017, ces frais s’élevaient à 396,10 euros annuels.

 

Ça y est, je suis convaincue, je veux m’inscrire à l’ED 540 ; quelle est la procédure à suivre ?

 

Pas de précipitation ! Avant de s’inscrire en doctorat à l’ED 540, il est nécessaire de proposer sa candidature.

Les projets de thèse sont en effet examinés lors de deux sessions par an (session 1 en Juin et session 2 en Octobre) par le Conseil Pédagogique de l’ED 540.

Le dossier de candidature comporte plusieurs pièces (voir à ce sujet la liste sur la page « Inscription » : http://www.ed540.ens.fr/entrer-a-l-ed-540/inscription/) parmi lesquelles une lettre de la directrice de thèse et de la directrice de l’unité de recherche correspondant. Il est donc nécessaire, avant toute démarche de prendre contact avec la personne que l’on souhaite avoir comme directrice, qui doit accepter ce rôle et soutenir notre candidature.

On peut donc résumer ainsi l’ordre des démarches :

  1. avoir une idée de sujet de thèse,
  2. contacter une chercheuse que l’on souhaiterait avoir comme directrice, afin de s’assurer qu’elle accepte de nous encadrer,
  3. rédiger la version finale du projet de thèse qui sera soumise à l’ED, et demander à la future directrice de thèse de rédiger une lettre de soutien,
  4. prendre contact avec la directrice de l’unité de recherche en question, pour solliciter une lettre par laquelle elle s’engage à nous accueillir,
  5. envoyer ces documents (ainsi que les autres pièces demandées) à l’ED 540 lors de la session 1 ou la session 2.

Toutes ces étapes constituent l’inscription pédagogique.

 

Comment choisir sa directrice de thèse ?

 

Le premier critère pour choisir une directrice de thèse est la pertinence scientifique de ce choix par rapport au projet de thèse. L’inscription de celle-ci dans une unité de recherche où se côtoient d’autres chercheuses aux travaux intéressants pour le projet de thèse est également important. Enfin, une directrice de thèse est une personne sur laquelle on se dit qu’on peut compter, humainement et académiquement.

D’un point de vue administratif : pour réaliser votre doctorat à l’ED540, vous devez proposer un projet encadré par une chercheuse qui appartient à l’une des unités de recherche qui nous sont affiliées, et dont vous trouverez la liste ici (http://www.ed540.ens.fr/presentation/article/equipes).

Pour pouvoir encadrer une thèse, la directrice doit être titulaire d’une Habilitation à Diriger des Recherches (HDR), mais des dérogations sont possibles, conformément à l’art. 16 de l’arrêté du 25 mai 2016 (voir à ce sujet le règlement intérieur de l’ED 540 : http://www.ed540.ens.fr/presentation/article/reglement-interieur).

 

On me demande de m’inscrire sur ADUM : qu’est-ce que c’est ?

 

L’inscription sur ADUM fait partie de la deuxième phase de l’acceptation en doctorat à l’ED 540, et concerne le volet administratif.

Une fois que votre candidature a été acceptée sur la base de ses mérites scientifiques, et seulement dans ce cas, l’ED 540 vous invite à remplir votre dossier sur la plateforme en ligne ADUM, comme toutes les doctorantes des écoles doctorales relevant de PSL.

Si l’ED n’a pas retenu votre candidature lors des sessions 1 et 2 ou que vous n’avez tout simplement pas candidaté, vous n’êtes pas autorisée à créer votre compte ADUM, et votre dossier ne sera pas pris en compte.

« ADUM » signifie « Accès Doctorat Unique et Mutualisé ». Vous devrez remplir sur ADUM un certain nombre d’informations précisant les modalités de déroulement de votre doctorat, et PSL se porte garant de la conformité de tous ces aspects avec un doctorat PSL préparé à l’ENS.

Une fois ces informations validées, vous serez invitée à imprimer votre dossier finalisé et à suivre la procédure d’inscription, décrite dans le document téléchargeable sur ADUM.

 

II. Pendant la thèse

Les locaux de l’ED 540 :

 

Où se trouve le secrétariat de l’ED ?

 

Le secrétariat de l’ED 540 se trouve au 45, rue d’Ulm, escalier E, 3e étage. L’escalier E est l’escalier de gauche dans le bocal (le hall d’entrée du 45 rue d’Ulm).

 

Où se trouve le « Pôle des doctorants et HDR » ?

 

Le « Pôle des doctorants et HDR » se situe au 45, rue d’Ulm, rez-de-chaussée, couloir de gauche, bureau D002.

 

Existe-t-il une salle de travail des doctorantes ?

 

À partir de la rentrée 2018, tous les bureaux liés au doctorat et à la recherche en Lettres et SHS à l’École Normale Supérieure seront regroupés dans un même service. Ce pôle « Recherche Lettres » se trouvera au 45, rue d’Ulm, 2ème étage escaliers B-C, et il comprendra une salle de travail équipée pour les doctorantes. Pour le moment, les doctorantes sont accueillies dans les locaux de leurs unités de recherche respectives.

Diffusion des informations :

 

Comment circulent les informations au sein de l’ED ?

 

Les informations communes pour les doctorantes provenant de la direction ou du secrétariat de l’ED 540 sont diffusées par l’intermédiaire de mails (secréatariat.ed540@ens.fr), ou d’une liste de diffusion ed540@ens.fr ouverte à toutes les doctorantes, chercheuses et personnels de l’ED. Les doctorantes sont libres de poster elless-mêmes des contenus appropriés via cette liste, et disposent également d’une page Facebook pour des échanges d’informations ponctuelles ou plus informelles.

Les informations officielles telles que les dates des sessions d’inscription, les campagnes de financement, ou les relevés de décision du Conseil Scientifique de l’ED, sont diffusées par mail et mailing list, mais aussi mis en ligne sur le site de l’ED 540.

Quotidien et conditions de travail :

 

Où puis-je me restaurer ?

 

En tant que doctorantes à l’ENS, vous pouvez déjeuner ou dîner au restaurant du 45, rue d’Ulm, au tarif de 3,80 euros. Le restaurant se situe au rez-de-chaussée du 45, rue d’Ulm, couloir de gauche.

Votre carte multifonctions sert de mode de paiement au restaurant, et vous pouvez la recharger sur les bornes physique à l’ENS, ou par Intranet.

Vous avez également accès à la cafétéria de l’ENS.

 

Où puis-je imprimer des documents ?

 

À partir de la rentrée 2018, les doctorantes de l’ED 540 auront accès à une photocopieuse en libre accès dans les bureaux du couloir « Recherche et Lettres ». Pour le moment, vous pouvez imprimer et copier des documents au sein de vos unités de recherche respectives, ou à la Bibliothèque des Lettres.

 

Quelles sont les conditions d’accès à la bibliothèque de l’ENS ?

 

En tant que doctorante à l’ENS, vous avez accès aux bibliothèques de l’ENS. L’accès est gratuit et votre carte multifonction sert de titre d’accès à la bibliothèque et à ses services en ligne. Les doctorants de l’Ens, peuvent emprunter jusqu’à 20 ouvrages et ils ont l’accès distant aux ressources électroniques ; les doctorants extérieurs à l’Ens peuvent emprunter jusqu’à 5 ouvrages et ils n’ont pas l’accès distant aux ressources électroniques.

 

Pour plus d’informations : http://www.bib.ens.fr/Portail-du-SCD.759.0.html

 

Comment faire pour se loger ?

 

Une fois votre inscription pédagogique réalisée (c’est-à-dire que votre projet de thèse a été accepté par l’ED 540), vous pouvez déposer un dossier pour faire une demande d’attribution de logement sur les différents site de l’ENS (Ulm, Jourdan, Montrouge) : http://www.ens.fr/des-campus-au-coeur-de-paris/les-lieux-de-vie

L’ED 540 appuie l’ensemble des demandes émanant de ses doctorantes, mais le nombre de places est limité.

 

Ai-je accès à des activités sportives et culturelles ?

 

À l’ENS, les activités et événements culturels et sportifs sont riches et variés. De multiples associations de normaliennes et anciens normaliennes, ainsi que le BdS (Bureau des Sports) et BdA (Bureau des Arts) existent pour les coordonner. Certains clubs et certains manifestations sont également ouvertes aux doctorantes.

Renseignez-vous sur leurs sites : https://bda.ens.fr/ et https://www.bds.ens.fr/accueil/

Les doctorantes ont également accès aux activités culturelles et sportives de PSL.

Démarches administratives :

Je suis financée par l’ENS : à qui dois-je m’adresser pour signer mon contrat doctoral ?

Vous devez vous adresser au Service des Ressources Humaines, au 29, rue d’Ulm. L’adresse mail dédiée à ce sujet est : docpostdoc[a]ens.fr

Comment savoir si je dois m’adresser au secrétariat de l’ED ou au « Pôle des doctorants et HDR de l’ENS » ?

Le « Pôle des doctorants et HDR » de l’ENS s’occupe de toutes les démarches administratives liées au doctorat (inscription, soutenance). L’ED 540 s’occupe de votre encadrement pédagogique et scientifique (remise des documents d’avancées de thèse, de rapport de comité de suivi de thèse, financement de colloques, représentation des doctorantes au Conseil Scientifique de l’ED).

 

En quoi l’inscription administrative diffère-t-elle de l’inscription pédagogique ?

 

L’inscription pédagogique procède de l’examen des qualités scientifiques de votre projet de thèse. Le Conseil Pédagogique de l’ENS, composé des huit enseignantes-chercheuses HDR qui dirigent des unités de recherche dépendant de l’ED 540, se réunit deux fois par an pour examiner les projets et donner son accord. Il s’agit de recevoir l’autorisation de ce Conseil, sur la base d’un dossier argumenté, pour devenir une doctorante membre de l’ED 540.

L’inscription administrative consiste à recevoir le statut de doctorante de PSL à l’ENS. Il s’agit de vous accorder votre statut administratif de doctorante, avec les droits et devoirs légaux que cela comporte.

La recherche :

Que signifie faire partie d’une unité de recherche/d’un laboratoire ?

Cela signifie que vous êtes accueillie dans ce laboratoire ou unité de recherche. À ce titre, vous êtes amenée à participer à la vie scientifique de l’unité de recherche (séminaires, colloques, journées d’études, carnets de recherche en ligne...), à côtoyer vos collègues chercheuses et enseignantes-chercheuses pour des collaborations ou discussions ponctuelles, et que vous bénéficiez aussi des moyens alloués à l’unité de recherche (équipement, bibliothèques, bureaux...).

 

Quelle affiliation dois-je indiquer lorsque je participe à un colloque ?

 

Celle de votre unité de recherche, précédée de la mention « ENS ».

 

Dois-je demander l’autorisation de ma directrice pour répondre à un appel à communication ou publier quelque chose ?

 

Non, ce n’est pas obligatoire, notamment si vous devez rapidement répondre à un appel à communications et que votre directrice n’est pas joignable. Cependant, il est courtois, et bénéfique pour vous, d’informer régulièrement votre directrice des activités que vous entreprenez. En effet, la participation à des manifestations scientifiques et les publications sont une part intégrante de la formation doctorale, et votre directrice pourra vous guider en amont, et prendre la mesure de vos avancées pour mieux vous encadrer.

D’autre part, sur les programmes et autres moyens de diffusion de ces événements, on vous demandera votre affiliation : dans ces conditions, il est bon que votre directrice soit a minima au courant des événements auxquels vous participez en citant le nom de son unité de recherche. Il lui reviendra aussi d’en informer la directrice de l’unité.

Normalement, le secrétariat de votre unité de recherches doit faire pour vous avant votre départ un ordre de mission, qui constituera une protection en cas d’accident.

Formation :

 

Quelles sont mes obligations en matière de formation ?

 

En plus des recherches nécessaires pour la thèse, il est attendu que la doctorante se forme aux pratiques de la vie académique dans toutes ses dimensions. Pour cela, la participation à des colloques, séminaires, etc, ou leur organisation, fait partie de la formation doctorale. La soumission de publications est également fortement encouragée.

Diverses formations sont prévues dans le cadre du doctorat PSL réalisé à l’ENS, et à votre rythme, vous devrez en valider deux unités dans chacun des trois domaines de formation prévus : « spécialisé », « professionnalisant » et « transversal ».

Lors de votre inscription administrative, il vous sera demandé de proposer sur votre dossier ADUM un « Plan de formation », qui récapitulera vos objectifs et vos avancées pour les trois années légales du doctorat, en conformité avec les dispositions prévues par le règlement intérieur de l’ED 540 : http://www.ed540.ens.fr/IMG/pdf/ed540_re_glement_inte_rieur_final.pdf

 

Où trouver la liste des formations auxquelles je peux m’inscrire ?

 

En ce qui concerne les formations offertes par l’ED 540 et celles gérées par les unités de recherche associées à l’ED 540, vous pouvez consulter la page dédiée : http://www.ed540.ens.fr/formation/article/formations

Pour les formations offertes par PSL, le catalogue est disponible ici : http://www.adum.fr/script/formations.pl?site=PSL

Vous pouvez également suivre d’autres formations et les valider.

 

Puis-je être dispensée des obligations de formation ?

 

Des dispenses existent, à certaines conditions : Elles ne concernent que la validation des formations professionnalisantes, lorsque :

  • la doctorante bénéficie d’un contrat doctoral avec mission d’enseignement,
  • la doctorante est une artiste en activité du programme SACRe,
  • la doctorante a déjà validé ses unités ailleurs,
  • la doctorante est en co-tutelle (1 unité professionnalisante est alors validée, sur les 2 requises),
  • les doctorantes salariées peuvent être dispensées des 2 unités de la formation professionnalisante, et de l’une des deux unités de la formation transversale.

La dispense n’est pas automatique, et doit en tous les cas faire l’objet d’une demande dûment motivée et transmise au secrétariat de l’ED 540.

 

Comment faire reconnaître les formations suivies ?

 

Certaines formations figurent déjà dans la base de données de ADUM ; il est alors possible de les sélectionner directement.

Pour les formations spécialisées non listées, vous pouvez télécharger ici (http://www.ed540.ens.fr/formation/) un formulaire d’attestation de participation, à faire viser par l’enseignante ayant assuré la formation, et à transmettre à l’ED 540.

 

Je suis étrangère, puis-je suivre des cours de FLE (Français Langue Étrangère) ?

 

Oui, vous pouvez suivre les cours offerts par le département ECLA (Espace des Cultures et Langues d’Ailleurs) à l’ENS : http://www.ecla.ens.fr/spip.php?rubrique14

Cotutelle :

 

Qu’est-ce qu’une co-tutelle ?

 

Une cotutelle est un dispositif qui permet à une doctorante de réaliser sa thèse sous le contrôle d’une directrice de thèse dans chacun des deux pays concernés.

La doctorante doit alors établir entre ces deux établissements une convention de co-tutelle qui définit les modalités du travail de recherche alternativement réalisé dans chacun de ces pays et établissements. Il convient donc de remplir le formulaire de mise en place d’une convention de co-tutelle, téléchargeable sur ADUM.

La convention de co-tutelle peut être établie dès la première inscription ou, exceptionnellement, lors de l’inscription en 2e année de doctorat.

La doctorante doit impérativement être inscrite administrativement dans les deux établissements chaque année.

Le doctorat est délivré à l’occasion d’une seule soutenance.

Encadrement :

 

À quoi sert le comité de suivi individuel (CSI) ?

 

Le comité de suivi individuel (ou encore « comité de suivi de thèse »), a été instauré par l’article 13 de l’arrêté du 25 mai 2016, afin de suivre les avancées du doctorant ou de la doctorante. Il sert à prévenir toute formation de dysfonctionnement dans le déroulé de la thèse ou la relation entre la doctorante et sa directrice (conflits, discrimination, harcèlement...).

Le comité de suivi ne peut donc pas inclure la directrice de thèse.

Il se réunit une fois par an, obligatoirement à partir de la 2ème année de thèse (il conditionne en effet la réinscription en 3ème année).

 

Comment composer ce comité ?

 

À l’ED 540, le comité doit comprendre au moins deux et au plus trois membres. L’un d’eux au moins doit être titulaire d’une HDR ou assimilé, et l’un d’entre eux au moins doit être extérieur à l’unité de recherche. La directrice de thèse ne peut pas faire partie du comité.

La composition du comité doit être décidée lors de l’inscription en doctorat, mais elle peut encore être modifiée par courrier à l’ED 540, de la part de la doctorante et de sa directrice, jusqu’au mois de février suivant. En effet, sa composition peut être ou non validée par l’ED 540.

Le comité vaudra pour l’entière durée du doctorat, sauf exceptions dûment motivées et autorisées par l’ED 540.

Pour plus d’informations, voir le règlement intérieur de l’ED 540 : http://www.ed540.ens.fr/IMG/pdf/ed540_re_glement_inte_rieur_final.pdf

 

Que se passe-t-il si ma directrice et mon comité de suivi individuel ne sont pas d’accord sur la poursuite de ma thèse ?

 

Pour la réinscription en 3ème année, l’avis du comité est déterminant :

  • si la directrice et le comité sont réservés : la directrice de l’ED 540 et le Conseil Pédagogique ne proposent pas la réinscription au directeur de l’ENS,
  • si la directrice ou le comité est réservé : il revient à la directrice de l’ED 540 et au Conseil pédagogique d’autoriser ou non la réinscription.

 

Puis-je changer de directrice de thèse ?

 

Oui. Pour cela, un formulaire est téléchargeable depuis ADUM, qui doit être rempli, approuvé et signé par tous les partis concernés. À l’issue de ce changement de direction, la doctorante doit également mettre à jour sa fiche d’inscription en thèse pour qu’y figurent ces nouvelles informations.

Les financements :

 

L’ED 540 peut-elle financer des séjours à l’étranger ou la participation à des colloques ?

 

Deux fois par an, l’ED 540 lance deux campagnes de financement auxquelles peuvent candidater ses doctorantes :

  • une campagne « mission » pour financer ou aider au financement de séjours de recherche,
  • une campagne « organisation » pour financer ou aider au financement d’organisation de manifestations académiques.

Pour plus d’informations : http://www.ed540.ens.fr/appels-d-offre/appels-d-offres-de-l-ed/

Césure, et abandon de thèse :

 

Je bénéficie d’un contrat doctoral, puis-je arrêter ma thèse avant la fin des 3 ans ?

 

Un contrat doctoral est un contrat de travail, de droit public, et à ce titre il est encadré par la législation française du travail, notamment en ce qui concerne le droit aux allocations chômage.

Lorsque la réinscription en 2ème année et plus n’a pas été autorisée, la sortie du doctorat est considérée comme un licenciement.

Il est également possible de démissionner de son contrat doctoral, par lettre recommandée avec accusé de réception à son établissement employeur (vérifier duquel il s’agit sur sa fiche de paye).

 

Je souhaite abandonner ma thèse, que dois-je faire ?

 

La non-réinscription administrative en 2ème année de doctorat et plus est considérée comme un abandon de thèse. L’abandon doit être signalé au Pôle des doctorants et HDR, en envoyant le formulaire dédié, dûment rempli à doctorat[a]ens.fr.

Le doctorat est un chemin long et parfois semé d’embûches, et il peut arriver que la doctorante souhaite y mettre fin. Cependant, la directrice de thèse, le comité de suivi, l’école doctorale et tous les services logistiques, sociaux et sanitaires de l’ENS peuvent vous aider à identifier les éléments qui vous semblent problématiques, et à vous proposer des solutions. N’hésitez pas à prendre contact avec tous ces interlocuteurs possibles qui sauront vous écouter et vous permettre d’avoir tous les éléments en main avant de prendre votre décision.

 

Je souhaite suspendre mon doctorat pendant une année, est-ce possible ?

 

Oui, il est possible de demander une autorisation de césure, après une année d’inscription révolue, en envoyant à l’ED 540 un dossier comprenant une lettre exposant les motifs de la demande, une lettre de la directrice de thèse et un bilan des avancées de la thèse. Il existe à cet effet un formulaire spécifique, disponible au Pôle des doctorants et HDR.

 

Je suis enceinte, ai-je droit à un congé maternité ?

 

Oui, un contrat doctoral est un contrat de travail de droit public et à ce titre il est encadré par la législation française du travail. Cependant, l’inscription administrative demeure obligatoire.

Dans le cas d’une interruption pour congé maternité, la doctorante doit faire parvenir à sa gestionnaire administrative une attestation de grossesse indiquant la date présumée de l’accouchement. Un congé maternité est alors accordé, conformément aux dispositions en vigueur (6 semaines avant la date d’accouchement présumée et 10 semaines après). La doctorante peut bénéficier d’un plein traitement durant ce congé si elle est inscrite en doctorat depuis plus de 6 mois.

La fin de la thèse :

 

J’ai fini la rédaction de ma thèse, que dois-je faire pour soutenir ?

 

Depuis votre espace personnel sur ADUM, vous devez déclarer votre intention de soutenir en cliquant sur « Je soutiens ma thèse dans les 3 mois », puis suivez la procédure de soutenance de thèse consultable ici : http://www.ens.fr/IMG/pdf/Dossiers%20doctorants/Proc%C3%A9dure%20soutenance%20-%20ENS%20(2).pdf

Après validation, vous devrez envoyer votre thèse aux membres du jury.

 

Puis-je adopter la page de garde de mon choix ?

 

Non, les pages de garde des doctorats PSL préparés à l’ENS doivent adopter le design normalisé prévu à cet effet : http://collegedoctoral.univ-psl.fr/doctorat-psl/espace-ressources/

 

Je panique et j’ai encore beaucoup de questions sur la soutenance !

 

Vous pouvez déjà trouver de nombreuses réponses à vos questions sur la FAQ dédiée à la soutenance des thèses PSL préparées à l’ENS :

http://www.ens.fr/sites/default/files/procedure%20soutenance%20-%20version%20octobre%202017.pdf

 

III. Après la thèse

 

 

Qu’est-ce qu’une qualification ?

 

La qualification est la reconnaissance d’une expertise dans un ou plusieurs domaines scientifiques (« sections », qui sont numérotées) par le Conseil National des Universités.

Il est nécessaire d’être qualifiée pour pouvoir se présenter aux concours de recrutement de maîtresse de conférences dans l’Université française (cependant, ce n’est pas nécessairement le cas pour les recrutement Sciences Po, ce n’est pas requis pour les recrutements EHESS ou CNRS, ni sur le marché international de l’emploi des docteures).

La qualification s’obtient au terme d’une campagne annuelle (en automne), qui donne lieu à l’attribution à chaque candidate de deux rapporteuses par section visée. La jeune docteure doit alors adresser un dossier de qualification, selon les modalités précisées sur le site Galaxie, avant de pouvoir participer aux campagnes de recrutement de maîtresse de conférences.

https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/CNU_qualification.htm

 

Qu’est-ce que le portail Galaxie ?

 

Galaxie (https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/candidats.html) est le portail en ligne des personnels de l’enseignement supérieur.

C’est à partir de ce portail que sont gérées les procédures de qualification aux fonctions de maîtresse de conférences, et le recrutement à des postes des maîtresse de conférences, de professeure des universités ou d’ATER (attachée temporaire d’enseignement et de recherche).

L’ED et ses jeunes docteures :

 

L’ED aide-t-elle à trouver un poste d’enseignante-chercheuse ? Un post-doctorat ?

 

L’ED 540 n’aide pas directement ses jeunes docteures à trouver un poste, car les postes d’enseignantes-chercheuses sont mis au concours, en fonction de la qualité scientifique des dossiers présentés.

Néanmoins, l’ED favorise cette insertion en :

  • diffusant régulièrement des annonces de post-doctorats sur sa mailing list,
  • promouvant un dialogue et des rencontres entre les doctorantes et les chercheuses de premier plan qu’elle accueille, favorisant une bonne communication au sujet des projets de recherches susceptibles de mettre des postes au concours...etc.

 

L’ED suit-elle le devenir des jeunes docteures ?

 

Oui, l’ED 540 s’est engagée à assurer le suivi de l’insertion professionnelle de ses jeunes docteures. À cet effet, directrice de thèse et doctorante s’engagent à tenir l’ED 540 informée après la soutenance de thèse.

Un suivi est également assuré à l’échelle de PSL : http://collegedoctoral.univ-psl.fr/vie-doctorale-et-valorisation-de-la-these/enquetes-et-temoignages/

Liens utiles pour s’informer en tant que jeune docteure :

http://enthese.hypotheses.org/

http://andes.asso.free.fr/

https://cjc.jeunes-chercheurs.org/

 •••

F.A.Q. des ENCADRANTES

Comité de suivi individuel

 

Un comité de suivi de thèse individuel est-il obligatoire ?

 

Oui, il est obligatoire qu’il existe un comité de suivi de thèse pour chaque doctorante. Celui-ci doit être déclaré à l’ED 540 et approuvé.

La réunion du comité est obligatoire lors de la deuxième année d’inscription en doctorat, car il conditionne la réinscription en 3ème année.

 

Quand et comment le déclarer ?

 

Il doit être déclaré par courrier, signé par la doctorante et la directrice de thèse, et transmis à l’ED 540 avant le 1er février de la première année d’inscription.

La composition du jury est définitive (des modifications exceptionnelles et dûment motivées peuvent être accordées par l’ED 540 en cours de doctorat).

 

Quelle est sa composition ?

 

Le CSI est composé d’au moins deux et d’au plus trois personnalités. Au moins une d’entre elles est titulaire d’une HDR ou d’un rang assimilé au rang professoral, et au moins une d’entre elles est extérieure à l’unité de recherche de la doctorante et de la directrice de thèse. Une personnalité titulaire d’une HDR ou d’un rang assimilé au rang professoral est explicitement désignée pour assurer la présidence du CSI.

 

Quand doit-il se réunir ?

 

Une fois par an, au cours du 3ème trimestre, jusqu’au 1er juin.

Cette réunion est facultative lors de la 1ère année de doctorat, et obligatoire à partir de la 2ème année.

 

La directrice de thèse peut-elle être membre du CSI ?

 

La directrice de thèse n’est pas membre du CSI ; il en est de même d’éventuelles co-directrices ou co-encadrantes.

Les membres du CSI peuvent-ils faire partie du jury de soutenance ?

Oui, les membres du CSI peuvent être examinateurs et rapporteurs du jury de thèse, la phrase « les rapporteurs n’ont pas d’implication dans le travail du doctorant » (Arrêté du 25 mai 2016, art. 17) s’entendant au sens de publications co-signées.

Qui doit fixer la date du CSI ?

Il appartient à la présidente du CSI d’organiser la tenue de ses réunions (par visioconférence si nécessaire). La directrice de thèse s’engage quant à elle à rappeler au comité qu’il doit se réunir entre le 1er avril et le 1er juin.

L’ED ne se charge pas de cette organisation.

Quels points doivent-ils être abordés lors du CSI, et comment en consigner les discussions ?

Le CSI a pour fonction de s’assurer et de promouvoir le bon déroulement du doctorat. À cet effet, les points à aborder sont laissés à la libre appréciation de la présidente du comité et à ses membres, en fonction du cas particulier et du rapport d’avancement des travaux transmis préalablement par la doctorante.

À l’issue de la réunion annuelle, un document « bilan » doit être transmis à l’ED 540, présentant les points saillants de la discussion. Il peut être imprimé à partir du Règlement intérieur de l’ED 540 (p. 17-18) : http://www.ed540.ens.fr/IMG/pdf/ed540_re_glement_inte_rieur_final.pdf

 

Composition du jury de soutenance

Quelles sont les modalités de composition des jurys de soutenance ?

Conformément à l’arrêté du 25 mai 2016 :

  • « Le jury est composé de 4 à 8 membres dont la moitié au moins est composée de personnalités françaises ou étrangères extérieures à [l’ED 540] et à l’établissement d’inscription du doctorant et choisies en raison de leur compétence scientifique ou professionnelle dans le champ de recherche concerné »,
  • « Sa composition doit permettre une représentation équilibrée des femmes et des hommes »,
  • « La moitié du jury au moins doit être composée de professeurs ou assimilés » « ou d’enseignants de rang équivalent qui ne dépendent pas du ministère chargé de l’enseignement supérieur »,
  • « les membres du jury désignent parmi eux un président et, le cas échéant, un rapporteur de soutenance. Le président doit être un professeur ou assimilé ou enseignant de rang équivalent ».

Et quelles sont-elles pour un jury de soutenance de doctorat en co-tutelle ?

Le jury de soutenance est constitué à parité de membres des deux pays concernés, comprend au moins quatre membres (y compris les deux directeurs ou directrices de thèse), et au plus huit membres, dont des membres extérieurs aux deux établissements de co-tutelle.

 

Nombre de doctorantes

Y a-t-il un nombre de maximal de doctorantes encadrées ?

Suite aux délibérations du Conseil scientifique de l’ED 540 du 7 juillet 2016, une directrice de recherche ne peut diriger plus de 10 doctorants, quel que soit le taux d’encadrement.

 

Changement d’établissement d’affiliation

Que se passe-t-il si je change d’établissement ou d’unité de recherche ? Mes doctorantes restent-elles inscrites dans leur établissement ou unité d’origine ?

Tout dépend de la situation administrative de la doctorante vis-à-vis de l’ENS :

  • si la doctorante bénéficie d’un contrat doctoral, elle reste affiliée à l’ENS,
  • si la doctorante ne bénéficie pas d’un contrat doctoral, elle peut choisir de suivre sa directrice de thèse dans son nouvel établissement.

Cette procédure, nommée « transfert », nécessite pour être effective, de remplir un formulaire dédié pour que l’inscription dans le nouvel établissement ne soit pas considérée comme une nouvelle inscription en première année de thèse.

Affiliations aux unités de recherche

Quelles sont les unités de recherche de l’ED 540 ?

La liste des unités de recherche affiliées à l’ED 540 est consultable à l’adresse suivante :

http://www.ed540.ens.fr/presentation/article/equipes

 

F.A.Q. rédigée par Alenka Ambroz, Lucie Fabry et Sophie Serra.

Dernière mise à jour le 06/12/2017.

FAQ